Une vieille idee de portail business

Voici une vieille idée de moteur de recherche pour professionnel que j'ai eu il y a 10 ans, lorsque le web et Google était beaucoup moins évolués.

Partant du principe que:
- les pro ont du mal a faire aboutir leurs recherche
- les portails de recherche sont les outils qui génèrent le plus de trafic
- le marche de la pub plébiscite les sites btob
Je me disais que ce serait le bon moment pour lancer un outil de recherche btob

En creusant un peu, je me disais que ce pourrait être intéressant de répondre aux
recherches type des professionnels:
- veille techno, marketing et concurrentielle
- recherche d'emploi ou recrutement
- informations financières
- recherche de fournisseurs
- informations juridique

Devinez sur quoi je viens de tomber aujourd'hui ?
Sur business.com, le nom de domaine qui a ete racheté $7millions au début de
l’année. Ils ont lance un site en juin dernier qui déclarait être le premier outil de
recherche professionnel. Ils ont leve $61 millions auprès du financial times qui peine
a faire decoller son trafic. Ils ont eu d'excellentes critiques de Businessweek. Ils sont
"seulement" classes 3400 par Alexa. Ils semblent avoir peu d'annonceurs. Ils
achetent des services ou du contenu a moreover.com, google, financial times,
marketguide (etudes de marches), reuters, wall street journal...

Que trouve-t-on dedans ?
Ca ressemble a Yahoo.com il y a trois ans avec deux types de catégories:
Par métier: ressources humaines, droit, marketing, finance
Par industrie: énergie, agro-alimentaire, transport...

Il y a une assez forte selection au niveau des sites qui sont entres si bien que tres peu
de résultats ressortent, mais il est possible même si le lien n'est pas très visible.

Pour le moment, l'outil n'est pas très performant parce qu'ils ne s'appuient pas
suffisamment sur des ressources externes (ils veulent garder le chaland) et qu'ils
sélectionnent trop les sites et qu'ils n'ont pas trouvé la killer apps de la recherche
btob. A mon avis, il manque la dimension veille, recrutement... Mais ils sont très bon
sur les infos financières mais du coup, ils sont très proches pour le moment des sites
d'informations financières. Ils sont assez bon sur les news grâce a leur deal avec
moreover.com.

Comment peut-on faire mieux dans l'absolu ?
Il faut quelquechose de plus exhaustif car la quasi-integralite des recherches
spécifiques font appel a la base de google. Mais même les recherches récupérées de
google ne sont pas terribles des lors que l'on cherche quelque chose de précis.
Il faudrait a mon avis inserer un maximum de mots-clés caches dans les fiches des
sites car apparemment, ils n'en ont pas du tout inséré (j'ai fait une recherche sur
semi-conductor et aucun industriel connu n'apparait car leur description n'inclue pas
ce moment).

Comment s'y prendre pour construire cet annuaire ?

Conception
Il faut que je réfléchisse au meilleur d'utiliser une technologie simple comme Links
pour parvenir a faire ressortir des infos complétés et synthétiques qui font bander les
gens (a mon avis, infos sur les technologies, sur l'emploi, les etats financiers des
sociétés, catégories de produits...)

Remplissage
Ensuite, il faut faire un annuaire très complet en reprenant l’intégralité des sites btob
de yahoo sans faire trop de sélection. Je pense que certaines rubriques pourraient
etre prises en charge par ATEB mais que les autres, en raison de leur
technicite, devraient être confiées a des étudiants en fac ou école qui auraient la
responsabilité d'une rubrique donnee et qui pourraient rentrer entre 200 et 1000 sites
en échange une grosse indemnité. On peut aussi envisager de faire des appels a
bookmarks des abonnes a veille.com

Partenariats
Pour donner accès a des infos financières ou emploi, je pense qu'il pourrait etre
interessant de renvoyer sur des sites comme La Tribune et societe.com pour les infos
financieres, sur keljob.com pour l'emploi, sur l'afp pour les news, sur cyperus pour
les communiques. Avec un peu de chance, il serait peut-être possible de leur faire
signer des programmes d'affiliation pour le trafic que l'outil pourrait leur renvoyer.

Promotion
A mon avis, un programme d'affiliation a la recherche lancée pourrait être
intéressant. En rémunérant 10 centimes par recherche lancée (deux fois les
programmes de moteur de recherche classiques), 100000 visiteurs valent 10000F.